Qui est Thomas Guénolé ?

Qui est Thomas Guénolé ?

pic98602_md

  • Dans la famille des cumulards médiatico-sociologico-BFMo-science pipoto-insoumis j’appelle Thomas Guénolé, dit la « Guénole » dans mon petit milieu anarchisant. Quel grand critique de la médiocrité journalistique, quel déontologue, quel cinéphile, quel anti-raciste, quel homme de gauche que voilà ! « Politologue (PhD ). Engagé . Chercheur associé . Enseignant . » Notre homme a tellement de casquettes, de moustaches, de perruques et de faux nez qu’il est, c’est son grand talent, difficile à reconnaître. D’où ma question liminaire, le petit jeu du matin : qui est Thomas Guénolé ? Thomas Guénolé, nommé parfois la « Guénouille » par mes amis bretons, est-il un marketeux ? A lire ce tweet promotionnel, il semblerait :

« Mon prochain livre paraîtra en mars 2018 aux . J’en annoncerai le titre et le thème début mars. «  (23 octobre 2017) 

  • Nous sommes ici dans l’ordre du plus strict tapinage promotionnel doublé (c’est la petite pointe cynique bon ton) d’une pseudo auto critique (« #teasing »). Pas de thème, pas de titre, pas d’idées mais du « #teasing. » Les pubards, je n’y reviendrai pas tant l’affaire est désormais connue, maîtrisent les codes de la fausse mise en abîme sur le bout du clavier. Perchés, perchés. Thomas Guénolé publiciste donc ? Ce n’est pas si simple. Notre homme aime aussi le cinéma et n’hésite pas à livrer son avis éclairé sur la chose :

« Ayant vu , vraiment bon et qui rattrape les principales conneries de l’épisode 7, je pense qu’on peut désormais pardonner la franchise pour cette bouse qu’était « Le Réveil de la Force ». Mais pour moi le meilleur reste « Rogue One ». » (13 décembre 2017)

  • Nous sommes ici dans l’ordre du coolisme et de la décontraction « pomo ». Vous trouverez de telles saillies sur le forum « Blabla 18-25 ». Faire jeune, sympa (« vraiment bon », « connerie », « bouse »), bref dans le coup, tout en produisant des nano hiérarchies et des micro distinctions susceptibles de mettre en avant l’excellence du jugement de goût (« mais pour moi le meilleur »). Thomas Guénolé geek sympa donc ? Ce n’est pas si simple. Notre homme aime aussi la clarté politique :

« Je pense que tout les éditorialistes du paysage audiovisuel devraient afficher un courant politique d’appartenance » politologue, chercheur associé Institut IRIS, engagé dans  (13 octobre 2017). 

  • Nous sommes ici dans l’ordre du flicage le plus strict : critique, tes papiers. ! Politiquement, tu parles d’où Bernat ? Non, pas Bernat, les gens sérieux, les importants, ceux qui comptent et causent à la télé avec Guénolé, dit la « Guénoline » chez nos amis cyclistes. Thomas Guénolé paysagiste en chef de la toute nouvelle police politique du PAF donc ? Ce n’est pas si simple. Notre homme aime aussi la bourgeoisie procédurière :

«  Trop, c’est trop. Par la voix de mon avocat Me Jérémy Afane-Jacquart, j’ai déposé ce jour une plainte au contre pour ses fausses « Françaises lambda », en réalité politisées, face à . » (1 décembre 2017)

  • Nous sommes ici dans l’ordre du recours procédural cher au monde petit bourgeois. Mise en branle d’un univers correctionnel par ceux qui ont les moyens (« par la voix de mon avocat ») afin de restaurer un équilibre perdu. Ironie, jeu, satire ? Que nenni ! Recommandés, mises en demeure, dépôts de plainte. Avec Thomas Guénolé, dit la « Guenaille » chez les compagnons du devoir ferronniers, la critique  politique se fait pleurniche juridique. Thomas Guénolé plaintif insoumis ? Ce n’est pas si simple. Notre homme n’aime pas le racisme et il le dit haut et fort :

« Enième dérapage d’Alain , qui nous parle du « petit peuple blanc » et fustige les « non-souchiens ». Dorénavant, ceux qui prétendaient qu’il n’est pas raciste ne pourront plus dire « Je ne savais pas ». » (10 décembre 2017)

  • Nous sommes ici dans ce que la critique dite « de gauche » sait faire de mieux, sa spécialité maison : l’excommunication anti-raciste. Cela dit, quand la sociologie médiatique d’Etat, publicitaire, petite bourgeoise, cinéphile, procédurière et correctionnelle cherche encore à prouver qu’elle est justement de gauche, que lui reste-t-il à part l’antiracisme ? Mais oui, vous l’avez tous reconnu, Thomas Guénolé, c’est Sam :

sam3

 

 

 

Jean Baudrillard, la buée de sauvetage ?

Jean Baudrillard, la buée de sauvetage ?

18845833029_86c4f543d6_c[1]

 

  • Jean Baudrillard (1929-2007), qui en faisait un art, a disparu une fois de plus il y a dix ans. Il est un des rares écrivains à être capable de nous délivrer du sortilège des tautologies pathétiques de notre temps. Rien n’est plus étranger à sa pensée excentrique que le recopiage à l’identique des mêmes indignations vertueuses, ces grandes messes cathodiques et désormais internétiques du même. La morale des chiens de garde est bien mal nommée : moraline des moutons bien gardés est plus juste. Jean Baudrillard, comme beaucoup d’esprits puissants, est le penseur d’une idée : la liquidation est derrière nous. On ferme ? Non, c’est fermé et ouvert à la fois. La fermeture est indécidable. La fin est devenue excentrique à elle-même. Faut-il critiquer radicalement le monde ou le monde se critique-t-il radicalement lui-même sans qu’il faille en rajouter ? Plus étonnant encore : votre critique n’est-elle pas une défense ironique de ce qu’elle vise ? Une citation de Donald Trump sur la politique ou d’Emmanuel Macron sur la philosophie ne suffit-elle pas à nous montrer, sans autre ajout critique, que nous sommes passés au-delà de la politique ou en-deçà de la philosophie ? A moins, réversion ironique, que ce ne soit justement l’inverse – cette vérité étant prise dans un jeu de miroirs et de spéculations indécidables.

 

  • Ce qui est en jeu par conséquent n’est autre que notre capacité, dans un univers réversible comme peut l’être l’anneau de Moebius, à injecter encore du négatif, autant dire de la critique, quand nous sommes dessaisis de la fin  (fin du politique, de la philosophie, de la pensée critique elle-même). Comment mettre en échec cette solution finale du négatif. L’image embrumée de Philippe Muray est ici des plus éclairantes : « L’humanité avançait dans le brouillard, et c’est pour cela qu’elle avançait. » (1) Image à laquelle Jean Baudrillard oppose une autre : comme la mouche nous nous cognons désormais à une paroi transparente incapable de savoir ce qui nous éloigne du monde. La transparence intégrale, la perfection de l’apparence, la précession des simulacres, la scénarisation du monde, le design du futur sont autant de catastrophes que nous ne pouvons plus critiquer de front. La saturation de positivité fonctionne en effet comme une opération de dissuasion. Quand tout est déjà dit, déjà pensé, déjà scénarisé, déjà vu, déjà anticipé, déjà calculé et rentabilisé, comment échapper au funeste destin de la duplication, au sortilège des tautologies ? Comment s’en sortir ?

 

  • Jean Baudrillard, que l’on accuse parfois de nihilisme au théâtre guignol du rien de pensée, cherche à s’en sortir. Non pas qu’il ait pour l’humanité de grands projets d’émancipation, de libération ou de révolution quand ces mots lessivés deviennent l’antichambre des pouvoirs les plus conformes. Jean Baudrillard n’est pas un homme de programme comme on dit aujourd’hui. S’en sortir, autant dire se libérer radicalement, et en premier lieu du chantage à la liberté. Se libérer de la liberté en somme ! Proposition qui renoue avec une pataphysique autrement plus lucide et jubilatoire que les messes insipides (2) d’une critique « progressiste » gauche et peu adroite.

 

  • Jean Baudrillard, qui possédait une bergerie au pays cathare, estimait, dans la dernière période de sa vie, la plus stimulante intellectuellement, qu’il fallait tout faire pour préserver une « dualité irréversible, irréconciliable. »(3) En un mot qu’il affectionnait, une dualité fatale. Seul un manichéisme ironique peut encore répondre au monstre doux de l’entente aplatissante, de la mièvre communication et du chantage au Bien. Hérétique au pays des orthodoxes ? Plutôt métaleptique au pays des doxodoxes. Art de la permutation à l’ère du plein et de la saturation de tous les genres.  Forme de pensée qui ne peut pas faire école (de là sa postérité contrariée) tout en posant un problème fondamentale à la pensée critique : comment fuir encore ? La réponse à cette question ne peut plus être pour lui une énième théorie critique qui se fracassera à tous coups sur le mur de verre qui lui fait face, prisonnière du sortilège des tautologies théoriques. La tâche que nous assigne l’œuvre de Jean Baudrillard, pour ceux qui respirent encore, sera plutôt de souffler sur la paroi de verre pour faire apparaître une fine buée, preuve que nous ne sommes pas si irréels que ça.

……..

(1) Philippe Muray, « Le mystère de la Désincarnation », in L’Herne, Baudrillard, Paris, 2004.

(2) « Le presbytère sans le latin a perdu de son charme… Sans le latin la messe nous emmerde. » Georges Brassens, Tempête dans un bénitier.

(3) Jean Baudrillard, Mots de passe.

Reality Macron

Reality Macron

La démocratie gagne et rassemble les siens

Macron est le champion de l’Empire du bien

Ne sifflez pas, regardez les

Des turbogédéons, des cyber franciliens

Les recettes sont vieilles, usées jusqu’à la corde

Les conflits sont finis, jamais plus de discorde

Ne sifflez pas, regardez les

Des milliers de nimbus sautillent à la concorde.

….

Political bridge

…..

Cuba c’est du passé, admirez les marchants

L’esclavage est en vous, plus besoin de tyran.

Face à l’horrible bête, il a fait triompher

Les valeurs de la France et l’honneur des banquiers.

 

De quelle liberté, êtes-vous les héros ?

Pour quelle société levez-vous vos drapeaux ?

Insensibles au néant qui tapisse vos vœux.

Vous choisissez l’image, l’irréel et le creux.

…….. 

Pont musical / political bridge x2

………….

 

Dégagez les extrêmes, détournez-vous des cieux 

En marche vers la bouillie, elle est juste au milieu

Ne sifflez pas, regardez les

Des milliers d’adaptés, autant de bienheureux

La démocratie gagne et rassemble les siens

Macron est le champion de l’Empire du bien

Cuba c’est du passé, admirez les marchants

L’esclavage est en vous, plus besoin de tyran.

Miracle Macron

Miracle Macron

818782-macron[1]

 

  • Voici le champion,
  • Emmanuel Macron,
  • virage branlette
  • et communication.

 

  • Droite financière,
  • gauche libertaire,
  • vote tamagotchi
  • du nouveau millénaire.

 

  • Acte ou vérité,
  • fais toi tripoter,
  • par le verbe creux,
  • de l’ange asexué.

 

  • Cadres LGBT,
  • quadras anémiés,
  • venez vite souffler,
  • dans la super poupée.

 

  • Attali,
  • Bayrou,
  • Fais des risettes aux deux vieux gourous.

 

  • Bayrou,
  • Attali,
  • Fais moi une place dans ta galaxie.

 

  • Parasites mondains,
  • Médiatiques et vains,
  • mettez vous en marche
  • pour tout foirer demain.

 

  • Idiots et bouffons,
  • débiles et bidons,
  • réveillez-vous tous
  • c’est Emmanuel Macron.

 

  • Plus c’est vide et faux,
  • plus les gens sont beaux,
  • portent des ballons
  • et votent comme des veaux.

 

  • Voici le champion,
  • Emmanuel Macron,
  • virage branlette
  • et communication.

 

 

Live shoot (karaoké 2017)

Live shoot

bfmbusiness-ipad1

  • L’alcool, le shit c’est dépassé
  • Y a plus puissant pour s’envoler
  • Que l’héroïne
  • Le LSD, la kétamine
  • Le super plan pour décoller
  • Quelle que soit l’heure de la journée
  • L’actualité
  • Le flash info, l’alerte lancée
  • Et BFM
  • Pour commencer, tu peux liker

……..

  • J’irai suivre en direct l’actu du PSG
  • Les primaires, le FN, la mort des naufragés
  • Avec mon téléphone
  • Ma tablette ou mon IPhone
  • Je peux voir en direct la destruction d’Alep
  • Le FN, les primaires, les problèmes de la ZEP
  • Avec mon téléphone
  • Ma tablette ou mon IPhone,
  • mon, mon, mon IPhone.

………

  • Laisse tomber la méphédrone
  • T’as plus besoin de méthadone
  • Avec l’info
  • Dans ta bagnole ou au bureau
  • Mieux que le golf à la télé
  • Le Lexomil et les cachets
  • L’actualité
  • Le fil info, l’urgence levée
  • Et BFM
  • Pour commencer, tu vas triper

……….

  • J’irai suivre en direct les mesures de Fillon
  • Les primaires, le FN, l’avis de l’opinion
  • Avec mon téléphone
  • Ma tablette ou mon IPhone
  • Je peux voir en direct la vague du tsunami
  • Le FN, les primaires, les voeux du FMI
  • Avec mon téléphone
  • Ma tablette ou mon IPhone,
  • mon, mon, mon IPhone.

………….

  • Reste à appuyer sur on
  • Ah oui… c’est de la bonne

 

………

Fillon est président de la République… (karoké 2017)

Fillon est président de la République…

e-meuble-vintage-le-vintage-dans-la-peau-assiette-maya-abeille-melamine-1979-annees-70-appolo-film-21

  • Il était une fois au CHU de Nice
  • Des enfants entassés, tout un tas de patients
  • Une attente de quatre heures,  quels que soient les services,
  • Je leur dis simplement : Fillon est président.

………..

  • Fillon est président de la République
  • Tu feras de l’histoire à grands coups de triques
  • Sors ton uniforme et range ta critique
  • Faut rentrer dans le rang, Fillon est président.

 ………..

  • Fillon est président de la République
  • Plus de remboursement, sur les antibiotiques
  • En dessous de quarante, si t’as mal à la tête
  • Une douche et au lit, faut penser à la dette.

 …………

  • Fillon est président de la République
  • Finis vite ton kebab, la France est catholique
  • Que tu sois né ici, à Dakar, à Tunis
  • N’oublie pas le missel, ton papa c’est Clovis.

 ………..

  • Fillon est président de la République
  • Recrutement massif dans le service public
  • Trois cent mille bénévoles pour un plan de relance
  • Bienvenus citoyens, amoureux de la France.

 ………….

  • Fillon est président de la République
  • Trente-neuf heures ou soixante ce sera fantastique
  • On s’emmerde le dimanche et puis les jours chômés
  • Un petit 49.3 et plus de jours fériés.

 …………

  • Fillon est président de la République
  • On l’a bien mérité, la France est amnésique
  • Elle vénère les chefs, les kapos, les violents,
  • Dépressive et soumise, elle fait peur aux enfants.

 

 

 

Votez Juppé, les filles (karaoké 2017)

Votez Juppé, les filles

sous-les-jupes-des-filles1

  • Derrière le micro
  • Il fustige les machos
  • Contre les mysogines, séduire les féminines
  • ……..
  • Dernières cartouches
  • C’est vers les dames qu’il louche
  • Elles veulent l’IVG, elles votent Alain Juppé
  • ………
  • Aujourd’hui, elles appellent Juppé, Ali
  • A droite les filles primaires sont toutes identitaires
  • ………
  • Tolérantes, il préfère celles qui dansent du ventre
  • Métissées, un peu bronzées, il va les faire voter
  • …….
  • Il en fait beaucoup
  • Isabelle se pend à son cou
  • En bon chiraquien, il aime les petits seins
  • …….
  • Dernières escarmouches
  • Les belles à gros seins le touchent
  • Si je veux gagner, j’ai besoin des gros bonnets
  • …….
  • Nathalie, NKM est là aussi, elle ne le lâche pas
  • Le duo est magique comme dans le Titanic
  • ……..
  • Finies les manifs,
  • Retirez toutes vos soutifs
  • Les femmes avec Juppé celui qui fait….kiffer…

ahhhh….